Les principaux désavantages des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont de plus en plus utilisées et ont tendance à devenir les appareils de chauffage de demain. L’engouement pour ce nouvel appareil est tel que, aujourd’hui 75 % des foyers français l’a adopté. Plusieurs mesures ont été prises pour favoriser cet appareil, il apporte en effet plusieurs avantages en termes financiers, mais également sur l’impact sur l’environnement. Cet appareil n’est toutefois pas dénué de désavantages. En effet, à cause de son utilisation massive, certains inconvénients sont constatés. Nous allons parler des principaux désavantages des pompes à chaleur.

Les inconvénients des pompes à chaleur (PAC)

Peu importe le type de pompe à chaleur, air-sol, eau-air, eau-eau, ne sont pas dénués de désavantages malgré ce qui est annoncé. Certes, les inconvénients sont minimes, par rapport aux solutions classiques comme les chaudières au fioul, ou les radiateurs et climatiseurs. Comme principal inconvénient, on peut citer :

  • Le coût qui est relativement cher, certaines pompes à chaleur peuvent coûter très cher jusqu’ à 10 000 €. C’est toutefois un investissement qui est amortit sur les années au bout de trois à quatre ans.
  • Certaines pompes à chaleur, comme celle sol-sol, dont l’énergie calorique est obtenue grâce à la chaleur du sol nécessitent des travaux assez conséquents. Le forage de sondes réceptrices ou les collecteurs nécessitent de grands travaux.
  • Les pompes à chaleur sont alimentées par une source d’énergie généralement, il s’agit de l’électricité, malgré une basse consommation il faudra toujours prévoir un budget pour vos factures d’électricité. Des solutions solaires sont ainsi développées pour palier à ce problème.
  • Les impacts écologiques sont également importants en effet, l’utilisation de fluide frigorigène de type HFC et CFC demeure le principal problème de ces appareils. Les fluides caloporteur sont également nocifs pour l’environnement à grande échelle. Si 2/3 des foyers français utilisent cette solution, l’impact est grand en émission de CO2

Comparaison des impacts des PAC et les moyens classiques de chauffage.

Ce comparatif, permet de connaître les impacts réels des PAC par rapport aux appareils traditionnels. La première comparaison concerne les émissions de gaz carbonique. Ainsi, la PAC émet 3 219 kg/ an en émission de CO2, à côté la chaudière à Gaz émet 5524 kg/ an, la chaudière à Mazout émet 6 732 kg/ an. Côté prix, la pompe à chaleur demeure également plus chère à côté d’un radiateur ou des autre solutions classiques, il faut compter au minimum pour une PAC 3 000 €. En terme de rendement, une PAC atteint rarement les 100 %, et peut également ne pas être fonctionnelle dans certaines conditions de grand froid par exemple, avec les solutions classiques vous êtes sûrs d’avoir de la chaleur à tout temps. Malgré ses désavantages, la pompe à chaleur demeure le meilleur appareil de chauffage dans son domaine.